Lundi de 21e Semaine Temps Ordinaire – Saint Jean Baptiste – (Mc 6:17-29) – La Parole de Dieu

Martyre de Saint Jean Baptist. Mark 6, 17-29
Martyre de Saint Jean Baptist. Mark 6, 17-29

LECTURE DU JOUR

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens
(1 Co 2, 1-5)

Frères,
quand je suis venu chez vous,
je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu
avec le prestige du langage ou de la sagesse.
Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre
que Jésus Christ, ce Messie crucifié.
Et c’est dans la faiblesse,
craintif et tout tremblant,
que je me suis présenté à vous.
Mon langage, ma proclamation de l’Évangile,
n’avaient rien d’un langage
de sagesse qui veut convaincre ;
mais c’est l’Esprit et sa puissance qui se manifestaient,
pour que votre foi repose, non pas sur la sagesse des hommes,
mais sur la puissance de Dieu.

ÉVANGILE DU JOUR

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
(Mc 6, 17, 29)

En ce temps-là,
Hérode avait donné l’ordre d’arrêter Jean le Baptiste
et de l’enchaîner dans la prison,
à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe,
que lui-même avait prise pour épouse.
En effet, Jean lui disait :
« Tu n’as pas le droit
de prendre la femme de ton frère. »
Hérodiade en voulait donc à Jean,
et elle cherchait à le faire mourir.
Mais elle n’y arrivait pas
parce que Hérode avait peur de Jean :
il savait que c’était un homme juste et saint,
et il le protégeait ;
quand il l’avait entendu, il était très embarrassé ;
cependant il l’écoutait avec plaisir.

Or, une occasion favorable se présenta
quand, le jour de son anniversaire,
Hérode fit un dîner pour ses dignitaires,
pour les chefs de l’armée et pour les notables de la Galilée.
La fille d’Hérodiade fit son entrée et dansa.
Elle plut à Hérode et à ses convives.
Le roi dit à la jeune fille :
« Demande-moi ce que tu veux,
et je te le donnerai. »
Et il lui fit ce serment :
« Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai,
même si c’est la moitié de mon royaume. »
Elle sortit alors pour dire à sa mère :
« Qu’est-ce que je vais demander ? »
Hérodiade répondit :
« La tête de Jean, celui qui baptise. »
Aussitôt la jeune fille s’empressa de retourner auprès du roi,
et lui fit cette demande :
« Je veux que, tout de suite,
tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. »
Le roi fut vivement contrarié;
mais à cause du serment et des convives,
il ne voulut pas lui opposer un refus.
Aussitôt il envoya un garde
avec l’ordre d’apporter la tête de Jean.
Le garde s’en alla décapiter Jean dans la prison.
Il apporta la tête sur un plat,
la donna à la jeune fille,
et la jeune fille la donna à sa mère.

Ayant appris cela,
les disciples de Jean vinrent prendre son corps
et le déposèrent dans un tombeau.

Jesus, I love You!
Jesus, I love You!

Lundi de 21e Semaine Temps Ordinaire

Saint Jean Baptiste – Mémorial

(Mc 6:17-29)

Dieu Nous Enseigne

         Cher Peuple de Dieu,

         Aujourd’hui l’Église célèbre la fête de la décapitation de saint Jean-Baptiste, la Parole de Dieu dans l’Évangile d’aujourd’hui raconte que le roi Hérode décapite un prophète de Dieu, c’est-à-dire le prophète Jean-Baptiste. Saint Jean-Baptiste est un prophète très spécial, qui prépare le chemin du Sauveur, et appelle chacun à aplanir le chemin pour attendre que le Fils de Dieu vienne sur terre en tant qu’homme, pour mourir pour les péchés de l’humanité.

         Jean-Baptiste était un prophète juste de Dieu, un prophète qui a toujours marché dans la justice et la vérité. Il ose dire la vérité, condamnant ceux qui vivent injustement, ceux qui vivent dans le péché et la passion ; surtout, il osa avertir le roi Hérode, un roi très puissant : « Tu ne dois pas épouser la femme de ton frère ! A travers l’oeuvre du prophète Jean-Baptiste, Dieu a voulu nous dire: Dans ce monde, l’homme ne craint que Dieu, et doit tout faire selon Sa volonté, n’avoir peur d’aucune puissance du monde.

         Jean-Baptiste est venu dans le monde pour appeler les gens à se repentir, à se détourner de leurs péchés et à retourner à Dieu. Il a eu le courage de parler pour exposer les méfaits, le péché du roi Hérode, et a finalement été tué par le roi. En effet, saint Jean était un prophète juste, marchant toujours dans la grâce et la lumière de Dieu, il ne craignait donc pas la mort.

          Aujourd’hui, les prophètes de Dieu doivent aussi suivre l’exemple de saint Jean-Baptiste, oser parler dans les rues, oser parler pour défendre la vérité, oser prendre la parole pour exposer les torts et les fautes des dirigeants de l’Église. Dieu veut que Ses prophètes dans cette nouvelle ère soient courageux, osent sacrifier leur propre vie pour l’œuvre de Dieu, se lèvent pour la Justice, se lèvent pour la Vérité. C’est seulement alors que cela plaît à Dieu. Jésus lui-même, lorsqu’il est venu sur terre en tant qu’humain, a également apporté la Justice, a apporté la Vérité au monde pour chasser le mal, pour exposer les mauvais péchés de l’homme, pour aider les gens à réaliser leurs péchés, à se repentir et à se réconcilier avec Dieu le Père.

          La Parole de Dieu invite aujourd’hui chacun à rester éveillé, à vivre et à suivre l’ordre de Dieu le Père : Ne pas emprunter les voies du péché, de la passion, de la haine, de la division, de l’entre-tuer. Car ces maux éloigneront l’homme de Dieu et conduiront à la mort éternelle, comme l’image du roi Hérode, par sa passion pour la convoitise, le pouvoir et l’honneur du monde, a tué un juste prophète de Dieu, qui a péché devant Dieu.

         Dieu a également dit : Ceux qui se convertissent sincèrement, sont déterminés à se détourner du chemin du péché et à retourner à la réconciliation avec Dieu, et à vivre une vie juste seront aimés, préservés et protégés par Dieu lui-même, et dans l’au-delà jouira avec Lui du bonheur du Royaume des Cieux.

         Rends gloire à Dieu. Amen.

Prier la Miséricorde de Dieu à la Maison de Dieu
Free counters!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.