Vendredi 7e Semaine du Temps Pascal – Jn 21,20-25 – La Parole de Dieu

LECTURE DU JOUR

Lecture du livre des Actes des Apôtres
(Ac 28, 16-20.30-31)

À notre arrivée à Rome,

Paul a reçu l’autorisation d’habiter en ville
avec le soldat qui le gardait.
Trois jours après,
il fit appeler les notables des Juifs.
Quand ils arrivèrent,
il leur dit :
« Frères, moi qui n’ai rien fait contre notre peuple
et les coutumes reçues de nos pères,
je suis prisonnier depuis Jérusalem
où j’ai été livré aux mains des Romains.
Après m’avoir interrogé,
ceux-ci voulaient me relâcher,
puisque, dans mon cas,
il n’y avait aucun motif de condamnation à mort.
Mais, devant l’opposition des Juifs,
j’ai été obligé de faire appel à l’empereur,
sans vouloir pour autant accuser ma nation.
C’est donc pour ce motif
que j’ai demandé à vous voir et à vous parler,
car c’est à cause de l’espérance d’Israël
que je porte ces chaînes. »
Paul demeura deux années entières
dans le logement qu’il avait loué ;
il accueillait tous ceux qui venaient chez lui ;
il annonçait le règne de Dieu
et il enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ
avec une entière assurance et sans obstacle.

ÉVANGILE DU JOUR

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
(Jn 21, 20-25)

En ce temps-là,
Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. »
S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite,
le disciple que Jésus aimait.
C’est lui qui, pendant le repas,
s’était penché sur la poitrine de Jésus
pour lui dire :
« Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »
Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus :
« Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond :
« Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne,
que t’importe ?
Toi, suis-moi. »
Le bruit courut donc parmi les frères
que ce disciple ne mourrait pas.
Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas,
mais :
« Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne,
que t’importe ? »

C’est ce disciple qui témoigne de ces choses
et qui les a écrites,
et nous savons que son témoignage est vrai.
Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ;
et s’il fallait écrire chacune d’elles,
je pense que le monde entier ne suffirait pas
pour contenir les livres que l’on écrirait.

3 mai 2022

VENDREDI DE LA SEMAINE VII Pâques

(Jean 21:15-19)

Méditation

 Cher Peuple de Dieu,

La parole de Dieu d’aujourd’hui parle du Christ ressuscité apparaissant aux apôtres.

Dans cette apparition, que dit Jésus ? Il a demandé trois fois à Pierre : “M’aimes-tu” ? Il a demandé trois fois de tester la foi de Pierre en Dieu. Et la réponse de Pierre à Jésus-Christ : “Je t’aime, tu sais que je t’aime plus que tout autre frère.” Et après que Pierre ait répondu trois fois pour confesser et professer sa foi en Dieu, Pierre a été donné par Dieu pour continuer la mission de Jésus-Christ, pour prendre soin des troupeaux de moutons de Dieu.

Dieu a placé Saint Pierre à la tête, représentant Dieu pour prendre soin et préserver l’Église qu’il a fondée. Et jusqu’à présent, l’Église a toujours été sainte, pure, toujours liée à Jésus-Christ comme tête. Et il n’y a qu’une seule Église, un seul Dieu, un seul Jésus-Christ. Il aspire toujours à ce que toutes ses brebis soient rassemblées en une seule chose, qui est Son Église. Mais dans ce monde, les gens ne sont pas à l’abri des tentations et des pièges de Satan qui divisent progressivement Son Église. Mais cette division n’enlève rien à l’image de Son Église en tant que corps de Christ.

Une autre particularité de l’événement de la résurrection est que le Seigneur est apparu, a donné et a choisi d’appeler l’apôtre Pierre comme représentant du Seigneur, montrant que : la personne choisie par Dieu ne s’adresse pas à des personnes ayant une haute autorité, une position d’autorité élevée, étudier et comprendre profondément, mais il visait une personne qui a toujours su aimer Dieu par-dessus tout et aimer ses frères comme lui-même. C’est ce qui plaît à Dieu. Et quand Il choisit et appelle avec amour de saints apôtres, Il les accompagnera toujours et sera toujours avec eux. Cela montre aussi que : Tous ceux qui ont été choisis et appelés à suivre le chemin de Dieu après ou avant, Il protégera et accompagnera toujours cette personne à tout moment.

Il invite donc chacun à cheminer sereinement sur le chemin de Jésus-Christ, c’est-à-dire le chemin pour porter la croix au Calvaire, mourir avec le Seigneur et ressusciter avec lui.

Rends gloire à Dieu. Amen.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.